Les étirements sont une stratégie

Bien qu’un grand nombre de sportifs pratiquent des exercices d’extension en tous genres avant de commencer une activité, la valeur physique de l’étirement est contestable et peut-être facilement superficielle, à moins que les muscles et les tendons soient échauffés – ce qui veut dire gorgé de sang riche en oxygène et non pas échauffés dans un sauna ou un jacuzzi; Un bon étirement succède juste à l’augmentation du flux sanguin dans les zone à étirer et augmente la souplesse, ce qui bénéficie à de nombreuses autres activités.

Etirements, stretching et bénéfices

Encore une fois, la meilleure façon de s’échauffer est de faire quelques chose qui fait travailler facilement mais fermement les grands muscles du corps durant  à 3 à 5 minutes tandis qu’augmente le rythme cardiaque; La marche, le jogging, le vélo, monter les escaliers, danser et remuer les jambes en rythme échauffent les muscles et les tendons avant l’étirement. Tous les jours un étirement d’intensité modéré est essentiel pour un entrainement multisport sain pour mincir, particulièrement quand les sportifs atteignent ou dépassent l’age de 30 ans.

L’importance des exercices physique pour avoir une bonne musculature

Les exercices physiques

Vos muscles ne sont pas un luxe; Bien sur, ils peuvent faire de vous un Apollon à la mode, mais ce n’est pas à cela qu’ils servent; De leur élasticité et de leur résistance dépend d’abord votre jeunesse, c’est à dire votre vitalité, en d’autres morts votre forme. Avec des muscles mous, non seulement vous déformerez votre corps, mais en outre vous donnerez à vos organes inférieurs un logement incommode : le coeur,les poumons, l’estomac et les intestins finiront tot ou tard par en pâtir.

Deux moyens sont nécessaires pour renforcer et assouplir vos muscles. Le premier, passif : un bon maintien. Oui, ce n’est pas une lapalissade, le bon maintien contribue puissamment à créer la vraie forme. Il nous protège contre les affaissements précoces, le dos rond, l’essoufflement etc. Il maintient aussi comme le mot le dit, en bonne place en bonne tension nos muscles entre deux exercices, car l’exercice de musculation est le deuxième moyen indispensable pour la santé de nos muscles; Même si vous menez une existence équilibré, dépourvue de surmenage et de soucis, vous perdrez votre capital muscles si vous ne vous en occupez pas quotidiennement.

Une corvée la musculation ? Moins que vous ne le pensiez

Il faut avouer maintenant que sept personnes sur dix répugnent à faire des exercices physiques et trouvent, pour ne pas devoir de livrer à ce qu’elles considèrent comme une corvée, mille raisons fallacieuses; Parmi les plus courantes  : je n’ai pas le temps, c’est trop tard pour moi, mon père n’a jamais fait de gymnastique est il a vécu jusqu’à 85 ans,je suis bien comme je suis etc.. Les excuses sont légions dans le domaine de la remise en forme et plus particulièrement de la musculation.

Les bons exercices pour muscler les abdominaux

Le relevé de buste au sol est très pratique pour muscler les abdominaux; Il fonctionne très bien même chez les personnes sensibles du dos.

  1. Allongé sur le dos, mains derrière la tête, coudes écartés, pieds au sol et jambes fléchies à 90 degrés.
  2. Expirez en décollant le dos du sol tout en enroulant le rachis. Inspirez en revenant à la position initiale.

plus d’info : http://blog.moncoach.com/releve-buste-au-sol-crunch/

Le relevé de buste bras devant fait bien travailler le grand transverse; Il permet de raffermir les muscles abdominaux et d’obtenir un ventre plat.

  1. Allongé sur le dos, bras tendu devant, pieds au sol et jambes fléchies à 90 degrés.
  2. Expirez en décollant le dos du sol tout en enroulant le rachis. Inspirez en revenant à la position initiale.

plus d’info : http://blog.moncoach.com/releve-buste-bras-devant-crunch/

Le jack knife est un des exercices les plus difficile pour muscler  les abdominaux; En effet il faut déjà avoir des muscles du ventre bien renforcé pour envisager de faire cet exercice correctement.

  1. Allongé sur le dos les bras tendus au dessous de la tête
  2. Contractez les abdominaux pour fléchir le buste en relevant les jambes tout en venant toucher les orteils avec les bras tendus devant vous.

plus d’info : http://blog.moncoach.com/jack-knife/

Le levé de jambe permet de travailler la partie basse des abdominaux; il est très facile à réaliser; Il existe une  variante jambes fléchies pour les pratiquants de musculation sensibles du bas du dos.

  1. Allongé sur le dos, les hanches calées avec les mains de part et d’autre
  2. Expirez en levant les jambes jusqu’à ce qu’elle forme un angle de 90° avec le buste. Inspirez en revenant à la position initiale

Plus d’info : http://blog.moncoach.com/leve-jambes/

Et enfin le gainage avec la planche pour gainer les abdominaux; Il s’agit d’un exercice incontournable pour muscler les abdominaux et obtenir de super résultats !

  1. En appui sur les coudes écartés de la largeur des épaules, jambes tendus, le dos droit. Les fessiers légèrement relevés
  2. Contractez les abdominaux pendant toute la durée de l’exercice

Plus d’info : http://blog.moncoach.com/planche-gainage/

10 remarques importantes (suite) avant d’aborder vos séances fitness

Combinez les deux façons de respirer : vos poumons se rempliront par le haut et par le bas;

Une mauvaise respiration abdominale ventile mal la base des poumons; Une mauvaise respiration thoracique ventile mal le haut des poumons.

Il ne faut jamais pratiquer d’exercices respiratoires à froid. Provoquer une grande ventilation pulmonaire sans que le sang ait à se débarrasser d’acide carbonique peut créer un déséquilibre dans l’organisme. Néanmoins, après une longue station assise, un bon mouvement respiratoire nettoie bien les poumons. Ce mouvement aura toutefois un effet optimum si vous le pratiquer après avoir fait quelques pas.

Soufflez pour être plus performant pendant votre entrainement

Ne respirez jamais à fond d’un seul coup. Procédez par paliers successifs et arrêtez-vous un  instant entre chaque palier. Combien de personnes, pour l’avoir oublié, voulant par exemple gonfler à la bouche un ballon de plage sans s’interrompre, se sont trouvées mal.

N’inspirez jamais à fond même lorsque vous soulevez des poids pendant vos exercices de musculation; Soulevez des charges progressives pour éviter de vous sentir mal et surtout d’être complétement courbaturé;

Si vos narines sont normalement larges, inspirez par le nez et expirez par la bouche; N’inspirez par la bouche que pour des exercices de longue haleine comme la course à pied quand il fait chaud ou quand vous nagez.

10 remarques importantes pour rester en pleine forme cet été

Avant d’entreprendre un exercice respiratoire, il convient toujours de faire le vide dans les poumons; Commencez donc par exhaler.

Savez-vous que l’essoufflement provient le plus souvent d’une incapacité d’expirer complètement ?

Beaucoup de personnes qui pratiquent la musculation, et qui repirent mal, gardent toujours dans leurs poumons une partie de l’air qu’elles inspirent, d’ou mauvaise ventilation.

Si vous vous essoufflez vite pendant vos séances d’entrainement c’est que vous exhaler mal. L’ai vicié contenu dans les poumons n’est que partiellement chassé et à chaque foulée il augmente  de volume, si bien qu’à la longue il finit par bloquer le passage de l’air frais; Exhaler donc à fond. Automatiquement les inspirations seront plus complètes; Et vous ne vous essoufflerez plus.